Sange-RDC: Coups de feu et débandade après que le Ministre Bitakwira ait été reproché par la population en colère

A
Des tirs des coups de feu entendus  cet après-midi dans la cité de Sange, plaine de la Ruzizi. Selon des sources locales, ces coups de feu ont été tirés aux environs de 15h, heures locales par les forces de l’ordre. Ces derniers dispersaient jeunes qui ont barricadé la route nationale numéro 5. Selon la même source, les jeunes de la cité de Sange protestaient contre l’arrestation d’un jeune homme du milieu, monsieur CAMEL par les policiers qui accompagnaient le ministre national du développement rural, Justin BITAKWIRA BIHONA-HAYI.

D’après des sources administratives, monsieur Camel a été arrêté lorsqu’il avait dit au ministre qui tenait son discours à la population de Sange que « le pays va mal et c’est entre vous qui êtes à la base de tout cela, rien à nous dire». Cet à ces propos que le ministre a directement autorisé à ces policiers de coincer ce jeune dans leur jeep. C’est à ce moment-là que les jeunes pris en colère ont réussi à enlever l’air dans les pneus de deux véhiculés qui étaient en convoi du ministre.

Selon le chef de cité de Sange, le ministre s’est directement rendu dans la cité d’Uvira. RUHANIKA BIRANGWA Daniel affirme que d’autres tirs des coups de feu ont été tiré à 17heures par les FARDC quand ils dispersaient encore les jeunes afin de trouver un moyen de compresser les pneus de ces véhicules. Ces véhicules viennent de rejoindre le convoi du ministre à Uvira.

Ces tirs de ont plongé la population de Sange dans une panique totale. nous avons appris la perte des biens des personnes dans le marché de Sange. Selon les FARDC, aucun dégâts en vie humaine n’a été enregistré dans cette entité du territoire d’Uvira.


UviraOnline
Publié par William Muyuku au Canada