Kabindula-RDC: Une femme soupçonnée de sorcellerie échappe au lynchage ce matin du 19 octobre 2016

sorciere-sorcelerie
Les habitants du quartier Kabindula sont paniqués l’avant midi de mercredi au moment ou la police disperser une foules des jeunes en colère qui voulait lyncher une femme soupçonnée de sorcellerie, sa maison a été aussi incendiée en utilisant un demi litre de l’essence.

L’information est livrée par le président de patrouilleurs nocturnes appelle communément balala rondo et confirmé par la police.

Nos sources parlent d’une justice populaire après qu’une jeune femme du quartier aie rendu l’âme de suite dune maladie qu’ils qualifient de mystérieuse, qui a fait qu’elle meurt depuis trois heures du matin pour revenir à la vie peu après quelques heures, puis mourir pour du bon vers neuf heures du matin de ce mercredi.

La police a tirée des balles pour sauver la vie à cette dame âgée dune cinquantaine d’année au moment ou les jeune voulaient la lapider.

La femme se trouve dans les mains de la police du groupe mobile d’intervention GMI à Kabindula.

Kiswahili:

sorciere-sorcelerie_
Wakaaji wa kata ya Kabindula walishtushwa na milio ya risasi mbele ya saa sita mchana siku ya tatu, wakati polisi walikua wanawatawanya vijana wenye hasira walipotaka kuuwa mama moja alieshutumiwa uchawi,huki nyumba yake ikaunguzwa kwa kutumia nusu lita ya essance. Habari hizo zatolewa kwetu naye mwenye kiti wa walala rondo na kuhakikishwa na polisi.

Duru zetu zaeleza kwamba ulipizaji kisasi ulitukia wakati mwanamuke moja kijana alifariki na magonjwa iliozaniwa kuwa uchawi,iliofanya kwamba akate roro saa tisa usiku kiisha arudishe tena pumzi na kuja kufa lote saa tatu mchana siku ya tatu. Polisi walilazimika kufyatua risasi hewani kwa kutawanya vijana wenye hasira walipotaka kupiga yule mama mawe akiwa na umri wa miaka zaidi ya makumi yano.

Mama huyo yuko mikononi mwa polisi ya GMI ya Kabindula.


UviraOnline: Mazambi M’penge Wakul’itete