C’était un 29 mai, comme aujourd’hui…Le 29 mai 1964, échec de la révolte du CNL à Albertville (Kalemie).

echec de kabila a Kalemi
Le 29 mai 1964, échec de la révolte du CNL à Albertville (Kalemie).
Quelques jours auparavant, Laurent-Désiré Kabila et Ildephonse Masengo, membres du Comité National de Libération présidé par Christophe Gbenye, organisent un soulèvement à Albertville avec la complicité de “Jeunesses Balubakat” et d’habitants de la ville déçus par la mauvaise administration. Certains militaires du 14e bataillon d’Infanterie de l’Armée Nationale Congolaise et de la gendarmerie du Sud-Kasaï se joignirent aux conjurés, car ils n’avaient pas reçu leur solde. Le complot se déroula sans anicroches et ils occupèrent les endroits stratégiques du chef-lieu du Nord-Katanga tombé entre leurs mains et formèrent un nouveau gouvernement.
Mais la situation se détériora ce 29 mai lors du survol de la ville par des avions d’Air Congo qui transportaient des renforts envoyés d’Elisabethville pour mater les rebelles du CNL. Les troupes régulières reprirent le contrôle de la ville. Laurent-Désiré Kabila et Ildephonse Masengo réussirent à s’enfuir. C’est après cet échec que Laurent-Désiré Kabila et des rescapés du soulèvement d’Albertville se rejoignirent à Lulimba (territoire de Fizi) et décidèrent de créer un nouveau campement à Kilembwe (“Hewa Bora”)


‎UviraOnline: Benjamin Babunga Watuna‎ 

One Comment - Write a Comment

  1. Prière corriger les erreurs suivantes sur Albertivlle : C’est le 28 et non le 29 mai que Laurent Kabila et moi même avions quitté la ville, reprise le jour même par les troupes venues de Kamina par train. Lorsque le 19 juin la ville fut investie par les éléments insurgés venus de Fizi, Kabila et moi n’étions pas présents. Lui Kabila avait fini par rejoindre Albertville par après tandisque moi j’étais coincé, dans la région de Kongolo.

Comments are closed.