Uvira RDC: Formation des défenseurs judiciaires en droits humains

défenseurs judiciaires en droits humains à Uvira
défenseurs judiciaires en droits humains à Uvira
Vingt cinq défenseurs judiciaires sont formés ce samedi par l’Arche d’Alliance une ONG de défense de droits humains, sur les notions essentielles du trafic des êtres humains et les instruments juridiques d’intervention des formes du trafic des êtres humains.

Ces assises se sont déroulés dans la salle Shekinah house au quartier Kabindula à Kalimabenge Uvira. Le superviseur au sein de l’ONG Arche d’Alliance, GABI LUGABA indique qu’il renforce la capacité des défenseurs judiciaires en matière de trafics des êtres humains par ce que la république démocratique du Congo est en retard par rapport à une loi spécifique réprimant les infractions de trafic d’etres humains.

L’un de participant, défenseur judiciaire au près du tribunal de grande instance d’Uvira, maître DON SHABANI parle d’une innovation de l’Arche d’Alliance, car chacun doit apporter sa part de connaissance pour que tout le monde sachent toutes les formes de trafics d’êtres humains.

Notons que les facilitateurs ont expliqué  quelques formes de trafics humains ignorer par les habitants , notamment, payer une dette qu’on n’a pas contracter, imputer aux domestiques le loyer, les habits et les mangers leur offert comme salaire, le lévirat, le sororat pour ne citer que ça. Ils ont précisés aussi que l’auteur du trafic d’être humain peut être condamné de cinq à vingt ans de prison ferme et une amande de huit cents mille à un millions des francs Congolais.

UviraOnline_IMG2152
Pour UviraOnline: MAZAMBI M’PENGE WAKUL’ITETE