Sange-RDC: Un militaire des forces armées (FARDC), blessé par balles

Un militaire des forces armées de la RDC (FARDC), blessé par balles, dans un échange des coups de feu la nuit de dimanche 07 mai 2017, à Mataba dans la cité de Sange, plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira. Selon des sources de la place, l’échange des coups de feu entre les FARDC et des hommes armés non identifiés.

Ces hommes armés étaient venus tenter à attaquer des maisons des paisibles citoyens de la cité de Sange. Ils se sont croisés avec les militaires de l’arméé loyaliste qui faisaient patrouille dans cette entité. Des sources militaires renseignent que des tirs de coups de feu en ont suivi dès leur croisement. Selon le chef de cité de Sange, RUHANIKA BIRANGWA Daniel, les FARDC ont réussi à récuperer une arme à feu de marque AK47 abandonnée par l’un de ces inciviques. D’après des sources concordantes, ces tirs des coups de feu ont plongé la population de Sange dans une panique. Cette situation a duré pendant plus d’une heure.

Pour le coordinnateur de la nouvelle dynamique de la société civile congolaise dans la plaine, les cas d’attaque se sont multipliés la semaine dernière dans la cité de Sange. Selon lui, trois attaques ont été signalées. Des sources militaires ajoutent des coups de feu entendus la même nuit à Namijembwe/ Butendeko. Cette entité est située à plus de 15 kilomètres au sud-est de Sange-centre dans le groupement de Kabunambo en territoire d’Uvira.

Selon des sources administratives locales, l’armée nationale venue de la localité de Kimuka a tiré des coups de feu après vol d’une cinquantaine de vaches par des hommes armés inconnus. Toujours la même source, les forces armées ont été alertées avec retard. Information confirmées par des sources concordantes à Butendeko. D’après elles, ces coups de feu n’ont pas fait des victimes dans cette contrée de la plaine de la Ruzizi.


UviraOnline: Djafari Byadunia Wa Diallo

Post Comment