RDC : quintessence du discours du Président Kabila à l’ONU New-York, 23 septembre 2017

.Au cours de la 72e session de l’Assemblée Générale de l’ONU, le Président congolais, à la tribune des Nations Unies, a abordé plusieurs sujets : élections, sécurité, terrorisme, souveraineté nationale, environnement, etc. « Plus de 42 millions d’électeurs, sur les 45 millions projetés, ont d’ores et déjà été enrôlés », s’est réjoui le Président Kabila. Et d’ajouter que la Ceni publiera son calendrier électoral prochainement. Pour ce, il s’est montré optimiste dans la réussite du processus électoral : « J’affirme que le cap vers les élections crédibles, transparentes et apaisées est définitivement fixé et que notre marche dans cette direction est irréversible »

Toutefois, comme dans ses habitudes, il en a profité pour mettre les occidentaux à leur place. « Pas d’ingérence ni diktat étranger », a-t-il martelé. Au risque de froisser quelques âmes généreuses, prêtes à soutenir le processus électoral, le Président Kabila a tendu sa main aux vrais amis de la RDC.

Sur la page sécuritaire, le tableau est tellement sombre. Une milice Mystico-tribale fait la pluie et le bon temps dans le Kassaï. Il a déploré que « elle décapite les agents de l’ordre, des agents de la Commission électorale ainsi que des autres autorités administratives coutumières. » les mêmes actions, dont la portée est limitée par l’intervention de l’Etat, sont perpétrées par les ADF-Nalu au Nord-Kivu et les LRA au Nord-Ouest du pays.

Selon lui, le taux brut de la scolarisation des filles est passé de 70% à 105% en l’espace de dix ans. Pendant la même période, a-t-il ajouté, des milliers d’écoles ont été construites et profondes réformes opérée pour améliorer la qualité de l’apprentissage.

Quant à la question environnementale, le Président a indiqué que « son » pays est mieux outillé pour la préservation de la forêt équatoriale, deuxième poumon mondial. Il a en outre promis de ratifier l’Accord de Paris, voté en décembre 2015.


UviraOnlineYves Malipo Kabiona

Post Comment