Le premier ministre Bruno Tshibala: ”le cap est désormais mis sur les élections…”

Le premier ministre Bruno Tshibala s’est enrôlé samedi 5 août au centre d’inscription de l’Alliance Franco-congolaise dans la commune de Lemba à Kinshasa. A l’issue de son identification, il a affirmé «sa ferme détermination à conduire les Congolais aux meilleures élections de son histoire.»

«Cet enrôlement signifie que le cap est désormais mis sur les élections. Dans une démocratie républicaine comme la nôtre, c’est le peuple qui est le souverain primaire» , a souligné le premier ministre Bruno Tshibala, qui s’est fait accompagner par une foule au centre d’inscription, à partir de la 16ème rue limité sous l’encadrement de la police nationale.

Il appelle tous les Congolais, ainsi que les politiciens à ne plus compter sur les conciliabules, les dialogues ou toute autre forme des discussions politiques.

«Après que les hommes politiques ont abondamment parlé, c’est au peuple de trancher. C’est lui qui va régler la question de la légitimité. C’est pourquoi je demande à la classe politique de comprendre que l’heure des conciliabules est révolue. Le dialogue est derrière nous. Désormais, ce sont les élections présidentielle, législatives, provinciales (…) pour élire les dirigeants de notre pays», a interpellé Bruno Tshibala.

Selon l’accord de la Saint Sylvestre, les élections devraient s’organiser avant le 31 décembre 2017.

La CENI attend encore du gouvernement au moins 140 millions de dollars pour clôturer l’enrôlement, a révélé son président, Corneille Nangaa. Sur le plan légal, a-t-il poursuivi, le Parlement devrait voter deux lois nécessaires à la tenue des élections, dont celle relative à la répartition des sièges.


UviraOnline: Alain Feruzi Mishumbi

Post Comment