Katagota-RDC: Un militaire des FARDC tué par balle, dans une attaque armée

Un militaire des Forces armées de la RDC (FARDC) tué par balle, dans une attaque armée la nuit de mardi à mercredi, 07 juin 2017 à Katogota. Katogota est une localité située à plus de trente kilomètres au nord de la Cité de Sange dans le groupement d’Itara, plaine de la Ruzizi.

Selon le chef de cette localité, c’était au cours d’une attaque des hommes armés contre les résidences de deux commerçants de la place. Pour ÉRIC MUVOMO, ces hommes inconnus ont emporté de l’argent, des téléphones portables et autres biens de valeur. Toujours selon la même source, les militaires patrouilleurs ont été alertés et sont vite intervenus. D’après des sources concordantes de la place, l’échange des coups de feu s’en est suivi. À cette occasion, un militaire des FARDC a été atteint par balle et il est décédé sur place ajoute la source.

Dans cette localité, des coups de feu ont été entendus à partir de 23 heures, heure locale, jusqu’ à trois heures du matin de ce mercredi, 07 juin 2017. Dans le même chapitre, plus de six véhicules ont été attaqués ce mardi même, 06 juin dans la matinée à Mino par des hommes armés non autrement identifiés. L’attaque a eu lieu entre Luvungi et Katogota sur la route nationale numéro cinq dans la plaine de la Ruzizi. Selon des sources locales de Katogota, ces hommes armés ont emporté de l’argent, des téléphones portables, des marchandises et autres biens de valeur. Selon les mêmes sources, parmi les véhicules attaqués, quelques uns provenaient de la ville de Bukavu pour Misisi dans le territoire de Fizi. D’autres provenaient d’Uvira pour la ville de Bukavu. L’attaque est confirmée par quelques passagers en provenance de Bukavu.

Nous avons appris une autre attaque armée le même jour dans la matinée à Rushima, une entité stratégique aux pillages, située entre Bwegera et Luvungi, contre des véhicules et motos. De l’argent, téléphones portables et autre biens auraient été emportés


UviraOnline: Djafari Byadunia Wa Diallo

Post Comment