Justin Bitakwira: Ma position actuelle (RDC Politique)

M. Justin Bitakwira éclaircit sa position après avoir été posé la question par M. Wilfred Lindalo d’Angleterre. 
Question:
Hon. Justin,
…La question que je me pose est de savoir si en créant – coordonnant l’opposition citoyenne – que j’entends être un regroupement de partis politiques et sociétés civiles – vous êtes entant que représentant d’un parti politique que vous aviez créé et fait adhéré à ce plateforme que vous voulez diriger ou vous êtes entant que même de l’UNC???? 
J’aurais aussi aimer savoir ce que ce regroupement envisage atteindre comme objectif avant et près 2016. 
 
Réponse:

Ma position actuelle

Bitakwira Justin-UviraOnline2
Bonjour, jeune frère,
Je comprends le souci qui vous anime et qui est mien. Ma position actuelle, je l’ai murie pendant un an, juste après ma démission au poste de Président du groupe parlementaire UNC et Alliés en mai 2014.

Je suis un des pionniers, même le précurseur de la création de l’UNC. J’ai été le seul à défendre Vital à l’Assemblée nationale avant qu’il ne quitte le perchoir. Je ne peux nier qu’il ne m’a pas rendu certains services, mais minimes, très minimes par rapport à mon lourd apport. Un toi ? Non. Il s’était catégoriquement opposé que je ne sois président de ce groupe parlementaire, jamais il ne m’a aligné dans un seul de ses voyages politiques, jamais, il ne nous a restitué ce qu’il fait à travers le monde. Nous marchions comme dans l’obscurité, comme des gamins dans une forêt danse où vous ne savez par quel voie sortir.

Mon plus grand couac avec l’UNC, c’est la défaite du M23 où j’ai pris position au micro de l’Assemblée  Nationale pour féliciter du premier au dernier citoyen de  la République , l’Armée, la Politique, les Services de Sécurité suit à la victoire remportée en compagnie de la Brigade d’Intervention de la Monusco contre ce mouvement qui a causé beaucoup de torts chez nous et à la République. Mon parti m’accusent pourquoi féliciter et pris une mesure interdisant désormais quiconque à engager le mouvement en dehors du Président, le Secrétaire général et Porte-parole. En dehors d’autres petits coups par-ci par-là qui des fois m’opposait même à des jeunes gens qu’on a amené au parti, qu’on a nourris, pour ne  pas dire bercer.
Et le pire fut mon déguerpissement du Bureau du Président du groupe parlementaire par la Président du Parti, au profit  de ces jeunes gens. 
Donc, je connais à travers des moments invivables à l’UNC, un climat malsain, un  environnement insupportable.

En mai 2014, je me décida de démissionner et j’ai eu à passer un an de silence subissant beaucoup de spéculation à gauche comme à droite. La majorité m’aurait acheté, on m’aurait corrompu, j’entrerais au gouvernement, etc…(Ce qui n’est pas mauvais pour le sort de chez  nous s’agissant de l’entrée au gouvernement).

Tout mon temps de silence, je l’ai consacré à la relance des activités de la Fondation Bitakwira, qui existe depuis 2007, un après ma première élection. Cette Fondation s’occupe des champs communautaires dans les moyens plateaux d’Uvira-Lemera, des centres d’alphabétisation et en septembre 2015, elle ouvre une école maternelle, primaire secondaire et technique à Mulongwe/Uvira dans l’enceinte de l’ancien Empire Boga que j’ai acquis, il y a trois ans. Entre temps, je me préparais politiquement pour rebondir et c’est la naissance du courant, de la plateforme ou regroupement « opposition citoyenne ».

Vous pouvez poser vos questions directement à l’Honorable Bitakwira à travrs sa page Facebook (https://www.facebook.com/bitakwira) ou en envoyant à ce mail: justinbitakwira@gmail.com

UviraOnline
autre article sur l’Opposition Citoyenne
MEMO ADRESSE AU CHEF DE L’ETAT

11 Comments - Write a Comment

    1. Monsieur Jacques Chalo
      Ta phrase est insaisissable, je ne saurai quoi te répondre
      Merci Justin Bitakwira

  1. L’honorable n’a pas repondu a la question lui posee !!!!!!!
    Il n’a fait que donner son passe sombre et conflictuel au sein de L’UNC qu’il dit etre parmi les geniteurs mais il ne nous dit quel est son parti politique actuel sachant qu’un regroupement de partis politique “L’opposition citoyenne “comme il le nomme , n’est pas un parti politique et pour y appartenir on doit necessairement avoir son parti politique avant de faire part de ce mariage politique . Sachant aussi que ne pas etre president du groupe parlementaire UNC et allies ne signifie pas etre exclu de L’UNC .(On peut ne pas etre president du groupe parlementaire d’un regroupement de partis politique mais on est membre a part entiere du parti comme tout autre membres.)
    L’honorable devrait nous dire clairement QUEL EST SON PARTI POLITIQUE ACTUEL ,
    a t- il cree le sien?

    1. Mangangu Lomé
      Je ne sais pas ce que tu voulais que je dise de plus. L’opposition citoyenne est un courant de que j’ai créé au sein de l’Assemblée Nationale, avant d’être une plate-forme ou un regroupement politique. Il y a trois catégories des membres qui constituent l’opposition citoyenne : les partis politiques, les personnalités politiques ou sociales ou les associations. Vous me retrouverez parmi ces catégories.
      J’ai été exclu de mon groupe parlementaire mais pas à l’UNC et je suis en règle de cotisation dans ce parti. Quoi dire de plus.
      Merci Justin Bitakwira

  2. Il n’ya rien a cacher l’Hon. Bitakwira et UNC ont divorce, semblerait_il. L’opposition citoyenne n”est ni a gauche ni a droite. C’ est une opposition liberale semblant proner le dialogue et reconciliation pour eviter les pires dans notre cher pays. Cet opposition peut elle etre l’alternatif aux elections de 2016? Peut elle etre enregistre avant 2016 comme parti politique si elle ne l’est deja? Ce n’est pas a rejetter. Avec les ambitions politiques de l’Honorable Bitakwira, C’est une hypothese a observer dans les jours a venir. D’ un autre cote, cet opposition n’est elle pas une distraction politicienne pour maintenir le gouvernement actuel au pouvoir? Il ya tant de questions a se demander. Considerons par exemple l’opposition “radicale” et la mouvance(majorite). S’agissant de faire une coalition pour gagner les elections de 2016. Ou peut se ranger cet opposition citoyenne? J’ose croire que l’Hon. devrait revenir sur le plateau pour enlever les equivoques dans les ‘madourangata’ de beaucoup de gens…

    1. Monsieur Daniel
      Salut !
      Je comprends ton analyse et j’ai appris en politique ce ne sont pas les masses qui orientent les leaders, c’est le contraire.
      C’est pourquoi, je te laisse le libre choix de me voir arriver à ma fin politique. Ce n’est pas à toi de m’orienter aucun jour. C’est comme si toi spectateur d’un match, c’est toi qui dit au joueur quand il faut marquer, et quand il ne le faut pas.
      Je n’ai pas pris part aux concertations nationales.
      Merci
      Justin Bitakwira

  3. Je note que Bitakwira n’est jamais politicien et je vais vous le demontrer:
    1. Il dit n’etre pas embarqué souvent dans les différentes missions du president VK; donc, pour lui, il faut qu’il voyage avec le president: cela peut il etre un motif de malaise?
    2. Il dit etre le precurseur de l’UNC alors que l’organigramme de l’UNC est connu de tous, il ne figure nullement parmi les fondateurs comme les EWANGA, MAYO, KAMABYI BWATSCHA,….
    3. Le leadership à Kinshasa est une emmanation de la base, or, lui n’a pas une base ni parti politique, il est lui meme très contesté chez lui à Uvira pour s’etre proclammé deputé à vie et chaque fois ,insultant les bavira qui avaient meme voté pour lui. Il est de l’Ets et tout l’Est est acquis à VK, nous le voyons souvent lors des tournées de VK. Quel parti politique trouvera Bitakwira pour lui demander une alliance alors qu’il n’a pas de base?
    4. C’est un monsier qui n’a pas etudier, seulement un diplome d’Etat, il manque donc une maturité scientifique et de ce fait, VK ne pouvait voyager avec quelqu’un qui ne jure que par des adage fuliru, incapable de puiser dans les pensées des grands courants scientifiques connus.
    5. BITAKWIRA cherche seulement un positionnement quelconque dans la majorité, sachant qu’il est impossible pour lui d’etre rélu dans son territoire d’Uvira, or, BOSHAB ne peut en aucun cas ouvrir une seule breche pour bitakwira, lui qui avait brillé par des nijures contre le Rais

    1. Monsieur BASODA, Bonjour !
      Dans mes habitudes, je ne réponds pas aux tracts. Mais je vais essayer de laver le cerveau, car apparemment vous ne me connaissez pas, ou alors très mal. Je ne suis pas à la quête d’une quelconque popularité à Uvira, la popularité est virtuelle, très virtuelle. Steve MATENGE est un frère et un ami. C’est moi qui l’ai présenté à VK, il le sait. A cette époque, il était cadre à la Monusco, à la radio okapi et nous rendait des loyaux services.
      Je vous interdis donc de m’opposer à lui. Pour moi c’est l’un de nos technocrates à Uvira, pétri d’une intelligence inégalable et que je respecte beaucoup. Je ne crois pas que c’est un politique, je dis bien un technocrate avéré.
      Il ne faut pas confondre politique et politologue. La politique dans son vrai sens du mot est un art, ce n’est pas à confondre avec la science, pas du tout. C’est ce que je suis. Pour mes opinions, j’ai fait la prison quatre fois, sous Mobutu, une fois sous Mzee. Le nom de BITAKWIRA, c’est à Uvira où on joue avec, ma dimension politique n’est plus locale, elle a pris une dimension autre. Mais comme la haine est notre « sida » dans nos mœurs, rien ne peut me surprendre dans vos propos.
      Tu sais, te faire connaître de MAKOBALO à KATOGOTA, ne fut-ce que par le simple nom, est un immense investissement, mais mon nom est connu sur les 2 345 409 Km² de la République.
      D’ailleurs, tu vends du vent, la salle Mangwa lors de ma conférence était pleine comme un œuf, je ferai tout pour retrouver mes images, rien à voir avec la rencontre de mon frère et ami Steve MATENGA. Et je ne citerai plus jamais son nom parce qu’il sait ce qu’il représente par rapport à moi et nous nous respectons mutuellement.
      Que tu ailles au Kongo Central, Maniema, Katanga, Equateur, Bandundu, Province Orientale, dans les 2 Kivu, mon nom peut te sauver et ça sauve beaucoup de chez nous. Comme tu es atteint du Sida mental, il est difficile que tu comprennes.
      Mon cursus intellect, parlons-en.
      Je vous informe que Lumumba, selon ses biographes, n’avait qu’un certificat de l’Ecole primaire, acquis comme autodidacte. Je ne connais pas celui d’Antoine Gizenga. Ce ne sont pas des diplômés, ce sont des intellectuels. Je connais le complexe des gens de chez moi, que quand tu n’as pas étudié à l’Isp Bukavu, Lubumbashi ou à Kisangani, tu n’as pas étudié. Mais Monsieur, je suis d’abord dramaturge de formation, auteur de plusieurs pièces de théâtre : Sina Dawa, Contre le testament de sa mère, de la sentinelle au PDG …, jouées en Afrique, avant d’avoir mon diplôme universitaire en Management, à l’Institut Supérieur de Management à Kinshasa, va vérifier dans les archives de l’Assemblée nationale. Je ne vous parle de toutes mes formations en développement communautaire et je poursuis mes formations et performances intellectuelles. Et je suis un grand Self made man. Mon diplôme d’Etat, après le petit séminaire de Mungombe, je l’ai eu à l’Institut Itara de Luvungi. Kuti a bandu be kaaya bata mushagana e balya ? tu sais, ce que représente quelqu’un chez nous, qui a fréquenté le petit séminaire de Mungombe vers les années 1975 ? Tu joues avec la science !!!
      Calomnie !!!
      Je n’injurie jamais les Bavira, pourquoi je dois le faire ? Je sais pour être sincère qu’à Kinshasa, il y a eu un problème. Le Buguma réunissait Bavira et Bafuliiru, il y a eu scission avec la création de Tuyimuke Bafuliiru. Nos réunions se tenaient en swahili. Pour sauvegarder la culture et l’identité, les Bafuliiru, tiennent leur réunion en leur langue et les Bavira certainement, mais tout le monde se côtoie bien dans les mariages comme dans les deuils et d’autres cérémonies d’intérêt commun.
      Conflit coutumier à Lemera
      Lors de la levée de deuil de feu Mwami Ndare Simba, il y a eu un compromis politique pour la gestion de la chefferie signé par les gardiens de la coutume. La bande à Mgr Kuye à la tête suivi de quelques sages ont violé ce compromis pour confier la gestion de la chefferie entre les mains des délinquants et drogués, soulards connus de tous. Chaque mois, il y a un versement de 17 millions de francs congolais de rétrocession. Le bureau de la chefferie n’a ni cadenas ni chaises. Une machine à écrire de depuis 1920. Je suis quel munjoga (gardien de coutume) ou quel Député pour ne pas m’insurger contre cette forfaiture. Et j’irai jusqu’au bout. Si tu considères ça comme entretenir des conflits, remets ta tête sur les épaules.
      Comme William te l’a dit, donne ta vraie identité, on ne doit pas débattre avec des anonymes, c’est la seule manière de t’assumer.
      Député à vie !!!
      Pourquoi dois-je faire la politique sans avoir des ambitions à vie. Je dois prôner ma non réélection ?. J‘espère que Steve Matenge sera dans l’avenir candidat, si nous vivons encore, on se trouvera sur terrain. Il faut peut-être me prier de postuler à Kinshasa, parce que je suis capable de me faire réélire aussi ici, pour lui donner un peu d’espace, je ne le vois pas me battre un jour aux élections, pas du tout. Sur le chemin électoral, il a encore un long chemin à parcourir, je connais ce qu’on appelle élection. J’ai un destin à gérer, tu n’en seras pas l’obstacle, pas du tout et j’ai eu depuis le ventre de ma mère, la bénédiction de ma grand-mère que je vante tant et connue désormais à travers le pays et au-delà : on l’appelle budget, la marmite de ma grand-mère.
      De l’UNC !!!
      Monsieur, sais-tu que ce n’est pas à un petit poussin d’apprendre à un coq que la poule n’a pas de mamelle ? Qu’as-tu à m’apprendre sur la création de l’UNC ? Tu y fus un jour ? Sais-tu que l’idée de créer l’UNC sans cette appellation est parti de moi ? Connais-tu le lieu ?. Connais-tu les documents secrets de l’UNC ? Sais-tu comment nous avons recruté les membres fondateurs, qui a recruté qui ? Le signataire des statuts de l’UNC d’Uvira le connais-tu ? Sur ce chapitre, tu délires complétement. Je ne dois même te répondre. Qui t’a dit que le Prof. Kambayi Bwatcha est fondateur de l’UNC ? Les gens d’Uvira … c’est malheureux pour vous. Vous êtes une espèce condamné à disparaître. Ce qui me fait mal est que ma percée politique gêne uniquement les gens de chez moi. Un coq, on ne le compare pas au poussin… De toutes les provinces je fais une fierté du pays, un seul petit coin du pays d’où je suis issu aiguise les manchettes pour m’abattre. Courage !!!. Où est Marandura ? Où est Bidalira ? Où est Ruhigita. Tous ces respectueux hommes avaient-ils mon niveau intellectuel ? Ils sont retenus dans l’histoire de notre pays. Je vous demande une chose : « Pesa munu passage », laissez-moi aller plus loin !!! Le chien aboie, la caravane passe.
      Des proverbes !!!
      Je t’informe cher frère que j’ai fait presque le ¾ de l’Afrique noire pour arriver au niveau où je suis, à la sueur de mon front. J’ai dépensé argent et énergie. Je t’informe encore que je suis un penseur Bantou et non penseur Fuliiru. Je suis reconnu comme tel. Je crains te dire que si tu as été aux bancs de l’école, tu y as perdu ton temps ou alors, tu n’es qu’un diplômé et non un intellectuel, on ne s’attaque pas aux baobabs ! La sagesse africaine et bantoue, tu veux la bafouer ?.

      Que ma grand-mère te maudisse !!!
      Sache dès ce jour, que je suis un panafricaniste engagé et reconnu. Je ne te cite pas les grands hommes de ce continent que j’ai côtoyés. Mzee Laurent Désiré KABILA m’a fait une distinction comme étant un des meilleurs patriotes de ce pays, le plus intelligent. C’était samedi, le 22 avril 2000 devant les membres du gouvernement, des forces armées, la police et les diplomates au Palais de la Nation.
      A bon entendeur, salut !
      Honorable Justin Bitakwira Bihona-Hayi

      1. MUHINDO MULUMBA NGANGALU · Edit

        Salut *Honarable*,
        je ne pouvais penser un jour que l’honorable était malade et qu’il souffrait d’une diarrhée verbale. Vous n’êtes pas sage cher honorable- vantard. Tu ne mérite plus ta place. Pourquoi perdre de pédales jusqu’à ce point? Je suis de Kin , tu n’auras jamais 100 voix dans cette ville de Grands. Pole sana.

        1. Badesire Yese Bank · Edit

          Quelle ville de grand que tu parle toi #MUHINDO .kinshasa la ville d’ou vivent tous les voyous congolais ,tout les tribales qui ne savent meme pas comment choquer la vie ,comment defendre le pays. ,
          esayer de visiter l’EST ( SUD ET NORD KIVU ) malgre la guerre mais ils se devellope eux meme car ils sont intelligent. nous sommes kivuciens ,c’est nous qui vonts vote chez nous et non le kinois.blaguer avec dautres leader et non Jogo ya serkali #BITAKWIRA. meme Kabila lui respecte car il connais q’aucun membre de sa majorite prezio qui est a son niveau.

  4. Monsieur l’hon justin bitakwira bonjour! je suis tellement prouvé que les sadistes reignent toujours,c’est fort intonnant qu’un enfant d’uvira,qui maître bien uvira,qui se dit intellectuel hors il se met à injurier les gens à des chosos depourvu de queue,je vs félicite tant car vous fêtes la fièté de notre territoire,je lis très souvent tes opinions,et je vs prie de bien continuer jusqu’au bout ta doctrine afin qu’elle soit bénefière à notre pays voire plus particulièrement le territoire d’uvira,monsieur je vs assure qu’à l’ouevre on reconnais l’auteur merci,MALUMALU Martin adresse fecebook martinmalumalu@yahoo.fr

Comments are closed.