C’ÉTAIT un 29 avril, comme aujourd’hui…le roi Ntare V du Burundi est sauvagement assassiné

le roi Ntare V du Burundi (Charles Ndizeye de son nom)
Le 29 avril 1972, le roi Ntare V du Burundi (Charles Ndizeye de son nom) est sauvagement assassiné.
Ce jour-là, le dernier Roi du Burundi est sauvagement assassiné dans un camp militaire à Gitega, âgé de 42 ans. C’est une des dates les plus sombres dans l’Histoire récente du Burundi car cet assassinat conduisit à des massacres des milliers de personnes. En effet, Ntare V avait été chassé du trône le 28 novembre 1966, par un coup d’Etat militaire dirigé par son Premier ministre d’alors (le capitaine Michel Micombero), après seulement 3 mois de règne. Il s’exile alors à Munich (Allemagne).

Mais en mars 1972, lors d’une visite en Ouganda auprès de son ami Idi Amini Dada avec qui il était en relation d’affaires, la conversation à la table présidentielle tourne à une médiation inattendue. S’adressant à l’ex-monarque, Idi Amin lui indique qu’il a négocié son retour au Burundi et qu’il n’a pas à s’inquiéter. Le Roi Ntare V était déjà prisonnier sans le savoir dès son arrivée sur le sol ougandais. C’est alors qu’il est conduit au Burundi où il sera assassiné après un mois de détention.


UviraOnline: Benjamin Babunga Watuna